Accueil - Place de Montreuil | | Contact

« A Biarritz, une idée vague de l’océan »

Tel est le titre de la chronique que Marie Darrieussecq a publié samedi 9 août dans le journal Libération. Au-delà du cas de la Cité de l'océan à Biarritz, la portée de cette chronique est bien plus plus générale : pollution, priorités d'investissement pour le tourisme, PPP (bonjour Montreuil et le CG93, surf...

Lire la suite


Vaudeville à Montreuil parmi les élus brardistes

Les amis de Jean-Pierre Brard au conseil municipal de Montreuil s'entre-déchirent depuis la défaite de leur chef de file fin mars lors des élections municipales. L'ex-député-maire lui-même est d'ailleurs à la manœuvre, avec semble-t-il aussi le POI.

Lire la suite


Crise sans fin au Méliès de Montreuil

Loin de sortir le cinéma de sa crise, la réintégration de son directeur licencié l'alimente.

Lire la suite


L'élection municipale de Soustons partiellement annulée

Il est encore question ici d'un tribunal administratif, mais pour ce billet, c'est celui de Pau et non plus de Montreuil. Le TA de Pau a repris les conclusions du rapporteur général, et a annulé l'élection municipale de Soustons, mais cette annulation n'est que partielle : elle ne concerne que le second tour, celui du 30 mars.

Lire la suite


Court-circuit au Méliès de Montreuil (4) : quand l'Huma valse avec S. Goudet

En attendant de futurs développements (régularité de la ré-embauche, conséquences plus politiques de la décision du TA, etc), j'invite à relie avec attention l'article que le journal l'Humanité a consacré à la réintégration de Stéphane Goudet, et à mettre ce papier en parallèle avec les arguments du TA pour démonter les allégations du directeur du Méliès de Montreuil. L'effet "court-circuit" est saisissant.

Lire la suite


Court-circuit au Méliès de Montreuil (3) : le projet "nouveau Méliès" est sur la table

Pour le 3e billet de la nouvelle série sur le Méliès de Montreuil, une tribune de Stéphanie Perrier, conseillère municipale déléguée au cinéma dans la municipalité de Dominique Voynet, ainsi que (en téléchargement) le projet pour le nouveau Méliès, élaboré en 2013/14 par élus et services en charge du cinéma. Cette tribune a été écrite avant que le TA ne rende public ses jugements (voir billets précédents)

Lire la suite


Court circuit au Méliès (2) : le TA valide le licenciement du directeur

Le TA de Montreuil vient de publier les attendus de deux jugements concernant les recours faits contre la suspension (décembre 2013), puis le licenciement (février 2014), de Stéphane Goudet. Le rejet des deux recours porte, comme toujours, sur des questions de forme, mais aussi dans ce cas sur le fond des allégations avancées pour justifier les demandes d'annulation. Le TA les réfutent toutes, dans le détail. Tout est à lire dans ces attendus.

Lire la suite


Court-circuit au Méliès de Montreuil (1)

A moment même où le tribunal administratif de Montreuil justifie sur le fond la suspension puis le licenciement de Stéphane Goudet par la ville de Montreuil il y a 18 mois, en rejetant ses recours en annulation, le nouveau maire décide de le réintégrer dans ses fonctions au cinéma Le Méliès. Cmme court circuit, c'est génial. Ce ne serait qu'un mauvais gag si l'avenir du cinéma n'était en jeu. C'est une faute politique inquiétante quand à la volonté (la possibilité?) de rénover la vie politique à Montreuil.

Lire la suite


Vers l'annulation de l'élection municipale de Soustons

Devancée de 12 voix seulement le 30 mars à Soustons, la liste « apolitique » (mais de droite) conduite par Anne-Marie Dauga avait déposé un recours au TA pour faire annuler l'élection de la liste « Soustons pour tous ». Le 28 mai, le rapporteur public a proposé l'annulation de l'élection. On saura bientôt si l'on devra revoter : le TA doit rendre (en principe) son jugement le 12 juin. Il n'est pas forcé de suivre le rapporteur public.

Lire la suite


Le PS des Landes en crise

Une nouvelle fois, malgré le nom du blog, ce billet est loin de Montreuil, géographiquement, mais pas politiquement. Renaud Lagrave a démissionné de ses fonctions de premier secrétaire de la fédération landaise du PS. Il entend ainsi tirer les leçons des résultats du PS-40 aux municipales comme aux européennes. S'il critique les renoncements politiques du président Hollande, il est moins disert sur les racines politiques de la déroute socialiste dans les Landes : quid du système « Emmanuelli », parrain du 40 comme Bartolone du 93 ?

Lire la suite